L’Ostéopathie & la Grossesse

L'ostéopathie est sans danger pour la maman et le fœtus

La grossesse est une période où le corps de la femme enceinte subit d’importants changements physiques et qui demande de grandes adaptions à la colonne vertébrale. Parfois le manque d’adaptation du rachis, peut entraîner l’apparition de troubles tels que : des douleurs de dos, dans les régions lombaires, dorsales, cervicales voir même une sciatique. Malheureusement la grossesse ne permet pas la prise d’antalgiques ou d’anti-inflammatoires qui se révèleraient néfastes pour le fœtus. Pourtant la femme enceinte n’est pas obligée de subir ces douleurs tout au long de sa grossesse.

Là où souvent la médecine traditionnelle est impuissante, l’ostéopathie, par des manipulations douces et adaptées aux différents stades de la grossesse, peut traiter et améliorer toutes sortes de troubles:

  • fonctionnels mécaniques (sciatiques, lombalgies, douleurs coccygiennes…)
  • digestifs (nausées, gastrites, constipation…)
  • uro-gynécologiques et obstétricaux (pesanteur, mauvaise présentation…).

L’ostéopathe veille à ce que le corps de la future mère supporte le mieux possible l’ensemble des changements au niveau postural. En effet, la colonne vertébrale, par le relâchement ligamentaire conséquence du raz-de-marée hormonal, accentue ses courbures dans le but de compenser le déplacement du centre de gravité vers l’avant engendré par le poids du futur bébé.

Le suivi ostéopathique apporte également à la future maman et à son bébé un bien-être tout en préparant l’accouchement. Le praticien s’assure de la bonne mobilité du bassin, diminue les tensions au niveau de l’utérus afin de permettre au foetus d’occuper tout l’espace qui lui est imparti et ainsi peser le moins possible sur le dos de sa maman. Ainsi, lors de la phase de travail, il pourra entamer sa descente vers le petit bassin avec le minimum d’obstacle. De cette façon, l’accouchement sera facilité, et le travail réalisé au préalable par l’ostéopathe permettra d’éviter toutes manoeuvres ou utilisation d’instruments obstétricaux, limitera les douleurs ainsi que les traumatismes, que ce soit pour la maman comme pour le nouveau-né.

Le travail de l’ostéopathe s’intègre à part entière dans le suivi de la grossesse par l’équipe médicale et ne dispense en aucun cas d’un suivi obstétrical conventionnel.

Avant la grossesse, l’ostéopathie peut être une solution à envisager en cas de difficulté de conception ou d’infertilité fonctionnelle.